je suis chargée d’émotions: beauté volée

Eau de vie

Les blessures nous aident à avancer dit-on…peut-être mais les blessures restent, indélébiles et indicibles. On y revient toujours sans y parvenir jamais, c’est pourquoi il est si difficile de les exprimer pleinement sur le papier. Ecrire n’est pas une affaire privée me rappelle Deleuze : « écrire n’est pas raconter ses souvenirs, ses voyages, ses amours et ses deuils, ses rêves et ses fantasmes.(…)écrire c’est aussi devenir autre chose qu’écrivain. » Je suis pourtant fascinée par les blessures, ces souvenirs qui sont autant de plaies purulentes selon Nietzsche. Pourquoi ? parce que ces moments courts et intenses, dangereux et inoubliables sont derrière nous.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s


%d bloggers like this: